Un nouvel article sur Engrage Média !

Merci à ce nouveau média participatif (https://www.encrage.media/point-de-vue) de m'avoir fait une deuxième fois confiance, cette fois-ci pour un article sur la Palestine intitulé : "Après ça, que restera-t-il de Gaza ?"


En voici le début : Alors tout ça, depuis une bonne semaine, ne serait que manœuvres criminellement politiciens. Le Hamas sortirait les crocs et ses missiles tout neufs pour tenter de remplir le vide laissé par le nouveau report — le combientième en quinze ans ? — des élections cisjordaniennes décidé par Mahmoud Abbas ? Benjamin Netanyahu, dit « Bibi », lui, ne jouerait les va-t-en-guerre que pour faire forcer à une cinquième élection en trois ans en Israël — là, je me souviens des chiffres — et faire oublier ses démêles avec la justice ? Des centaines de morts et des milliers de blessés pour du vide, des essais de missiles, quelques bulletins de vote en plus et des années de prison en moins — car, oui, Bibi risque la prison —, c’est finalement peu cher payé. Pour l’instant… Par contre, ce qui me surprend, c’est la furie de Bibi pour détruire Gaza une fois pour toute… Car, enfin, s’il n’y a plus Gaza, il lui restera quoi au furieux — comme Führer en allemand ? — pour s’occuper depuis son grand bureau de la Knesset, oui, celui rempli par les whiskies sans âge et les cigares cubains reçus en pots-de-vin ? Rien ou pas grand-chose : une esplanade de mosquées à détruire — c’est prévu depuis longtemps, Charles Enderlin nous a prévenu —, quelques palestiniens à faire partir de Jérusalem-Est, à peine plus de colonies à construire, et puis, effectivement, plus rien. Il risque de s’ennuyer ferme Bibi. Vouloir garder le pouvoir pour s’y ennuyer, c’est un comble. Parce que, comme le dit bien son nom, une occupation, ça occupe. Et par exemple, aller à Gaza et en revenir en un seul morceau, ça occupe bien. Retour en arrière, en juin 2017 exactement, à mi-chemin entre l’Intifada des Couteaux et les Marches du Droit au Retour.


A l’époque déjà, plus aucun occidental n’allait à Gaza sans une bonne raison...


La suite est à retrouver sur : https://www.encrage.media/international/apres-ca-que-restera-t-il-de-gaza-1621285127


46 vues0 commentaire