Nos enfants sont tous des poètes !

Dernière mise à jour : 26 juil.

Cette semaine, j'ai donc été en résidence d'action littéraire dans un camp de vacances pour enfants et adolescents, dans les Vosges, au-dessus de Remiremont. J'y étais accueilli par les Eclaireuses Eclaireurs de France - Les Tronches, dans le cadre d'un projet porté par Le Labo des Histoires. J'y ai entre autres animé un atelier d'une heure chaque jour avec des enfants de 8-10 ans.


Avec eux, j'ai travaillé, d'abord en écriture automatique, puis en écriture individuelle autour de cette très belle image issue de l'album "Terrabella", publié aux éditions La Marmite à Mots.




Mon idée de départ était d'écrire une chanson mais, compte tenu des disparités de niveau dans le groupe (de 19 enfants !), je me suis vite orienté vers la rédaction de haïkus.


A la première séance d'écriture individuelle, certains n'ont rien écrit, d'autres ont écrit plusieurs textes. A la séance suivante (et dernière), toute le monde a écrit. La folie !


Les textes qui suivent (une sélection) n'ont pas été corrigés, si ce n'est pour l'orthographe. Ce sont vraiment les mots, les phrases, les peurs et les espoirs d'un panel d'enfants très représentatifs de notre société actuelle, venus des quatre coins de la phrase et issus de milieux très différents, enfants "de souche" ou issus de l'immigration.

Prenez le temps de les lire, tous, vous serez, comme moi, comme les animateurs du camp, a minima troublés...


Les textes ont été lus par leurs auteurs, et en musique, lors d'une balade littéraire nocturne en forêt, et ce fut simplement magique.



***


LA VIE (Ernest)

Je ne suis pas vivant

Je suis mourant

J’aime pas les chasseurs

Je n’ai pas de bonheur

J’aime les animaux

J’aime les végétaux

J’aime pas la chasse

Mon malheur s’entasse

L’extinction animale

Ça me fait mal

Détruire

C’est nuire


LA DEPRESSION (Ernest)

Je n’existe pas

Je ne suis pas là

Je suis pas heureux

Je suis un foireux

J’ai peur des gens

Je suis pas marrant.


SANS TITRE ? (Ernest)

Trouver son avenir

C’est difficile

Mais c’est devenir

Pas imbécile

Faire son avenir

C’est très pénible

Ne pas le pourrir

C’est possible




LA TERRE (Noé)

La terre

Comme mer

Ou rivière

C’est ce que je préfère

Dans l’univers



GARE A LA POLLUTION ! (Litlaness)

Dans leur petite forêt

Les arbres cohabitaient

Ils vivaient tranquilles

Ne poussaient jamais en vrille

Mais la déforestation

Dégrada la situation



L’ARBRE (Laurent)

Le ciel bleu clair ou bleu foncé

Me regarde jouer

Avec une ruche et 21 abeilles

Qui mangent du miel, des myrtilles.



LE LUTIN (Laurent)

Moi le lutin

J’aime la forêt et les animaux

Dans mon arbre

Bien piégé

Je plante et replante

Et je me cache bien

Je fais des blagues aux humains



LES CHASSEURS (Éponine)

Les chasseurs,

Quel malheur !

Ils ont tué

Tous les sangliers.



POUR LA FORÊT ! (Daphné)

Soudain les chasseurs

De malheur

Chassent les passagers

De la forêt

Soudain un petit lutin

Très malin

Dans la forêt éternelle

Envahie de tractopelles

Avait tout réglé

Dans la forêt



DESTRUCTION (Thibaut)

Plaisir, détruire

Nuire, détruire

Tuer, détruire

Chanter, détruire

Chauffer, détruire



J’AI CREE MA FORET (Joël)

J’ai créé mon arbre

Il sera près des marbres

Les animaux de la forêt

Mangeront

Et boiront de la mare d’eau

Et cette fois pas de bateau !

On ne vous laissera

Pas détruire notre monde encore



L’ENVIE DE PARTAGER MA FORET (Joël)

Je partage ma forêt avec des animaux

Mais par contre pas de déchets

Dans ma propre eau

Pas de saleté, je veux ma propreté

Pas de pollution

Il n’y a pas de solution

Pour l’arrêter



MA FORÊT A MOI (Timothéo)

J’ai jamais voulu que mon pays

Soit attaqué.

Mon pays, c’est la forêt.

Jamais personne ne peut attaquer

Mes amis animaux

Jamais personne n’attaquera

Ma forêt à moi

Les larmes que je pleure

C’est la tristesse en moi



LE BONHEUR (Soham)

Un bonheur plein de couleurs

Qui nous donne du baume au cœur

Et surtout de la bonne humeur



SAUVER LA NATURE (Clément)

La déforestation

Entraîne la pollution

Aider la forêt

Et la replanter

C’est nous sauver

Ne pas tuer les animaux

Et économiser l’eau

C’est nous sauver



MALHEUR (Lara)

Les animaux sont en danger

La forêt est en péril

Il ne reste plus qu’un fil

De notre forêt

On peut tous mourir

On se prépare au pire

Les animaux peuvent tous mourir

La déforestation

C’est comme la pollution



ARRETER DE POLLUER ! (Lorenzo)

Que font les humains ?

Ils détruisent les sapins !

Pourtant, les êtres vivants

C’est trop marrant !

Je ne comprends pas

Pourquoi on fait ça ?

Nous nous détruisons

Quand nous polluons !

Il faut arrêter de polluer

Ça va nous aider !




LE COUP DUR (Soléan)

La pollution pour la forêt

Ce n’est pas très fair play

S’il vous plaît,

Arrêtez !

Si vous voulez la tuer,

Continuez !

Mais sachez que vous allez le regretter.

Moi, je ne me laisserai pas faire

Et si vous insistez

Il faut se taire


MALEDICTION (Soléan)

La pollution

C’est une malédiction

Tous les chasseurs sont vilains

Ça vous amuse de détruire la forêt ?

Les pins, les arbres

Et pendant ce temps les marins

Polluent avec leurs bateaux

Sérieux

Ce que je vous dis

C’est la vie qu’on pourrit

Il faut profiter de la vie

On n’en a qu’une

Il faut en profiter

S’il vous plaît, arrêtez.



164 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout