Jacques Grange, auteur en arbre plutôt qu'en herbe, participe à COVID 19 - ENTRE LES LIGNES

Dernière mise à jour : avr. 28

J'ai connu Jacques Grange à l'époque où il était d'abord comédien. Je le mis en scène avec joie, en comte tonitruant dans "Le Mariage de Figaro" ou en maître de cérémonie d'un "Lucrèce Borgia" circassien. Depuis il écrit, et moi-aussi.


Voici comment il se décrit, nonobstant :


Jacques GRANGE : Bipède humain de sexe masculin, né au milieu du XXème siècle dans un port de la méditerranée et a vécu en Afrique. II réside actuellement dans une ville bien connue pour son circuit automobile et un spécialité charcutière.

Il a été "aspiré" par le théâtre, il y a fort longtemps et par l'écriture un peu moins longtemps mais bien aussi intensément. Ainsi est-il entre autres l'auteur :


@ d'une dizaine de pièces, de poésie et de nouvelles.

@ de deux recueils intitulés « Petites Pièces », constitués de saynètes courtes.

@ de nombreux poèmes dont "Feu", finaliste du concours "Poésia" de Grignan, ou "Pas" publié dans l'Anthologie poétique Flammes Vives 2020.

@ de pièces telles que « Peau et Pierre » éditée chez l'Harmattan ou « Cage » publié dans le recueil collectif "La ménagerie des vivants" aux Éditions Les Mandarines.

Il est sociétaire de la SACD, membre des Écrivains Associés du Théâtre (E.A.T) et membre de la Ligue des Auteurs Professionnels.


49 vues0 commentaire